L 'âge ratio .

Pour la saison 2013/2014 , le service béc@notes du CNB indique que 65% des bécasses prélevées sont des jeunes de 6 mois environ . Voici l'analyse de l'ONCFS , une proportion élevée de bécasses de première année traduira donc en premier lieu une forte pression de chasse . Cette hypothèse a été confirmée en renouvelant l'expérience de la mise en réserve au cours d'une seule saison de chasse .L'année suivante , la proportion d'adultes avait de nouveau augmenté pour atteindre une valeur supérieure aux territoires avoisinants .

 

 

La méthode que j'utilise ( voir tableau page précédente ), indique que plus de 69% sont des jeunes bécasses. La méthode de calcul du CNB , ne tient pas compte , le fait que les prélèvements ne sont pas homogènes sur le territoire métropolitain . Les scientifiques reconnaissent qu'une proportion élevée de jeunes , traduit une forte pression de chasse .Une forte proportion de jeunes suppose aussi une reproduction satisfaisante, mais dans les deux cas un fort déséquilibre . 

 

 Nous avons donc un déséquilibre trop important  et un renouvellement à très court terme , les baguages démontrent en France un taux de survie de 0,34 *pour les bécasses de l'année et 0,44 * pour les adultes . Par exemple , en Angleterre la 1 er année on passe à 0.47 *et pour les adultes à 0,58 *.

Les même paramètres en Bretagne sur un territoire protégé , entouré de territoires chassés, les valeurs sont nettement plus élevées , la première année , 0.63 *, et les adultes sont à 0.86 *.

D'ailleurs , le baguage démontre également que la bécasse vit moins longtemps dans les zones chassées , que dans les réserves . Seulement 99 jours de port de bague dans les zones chassées , contre 261 jours de port de bague pour les réserves .  * source oncfs

l

La règle des 30% semble être la proportion préféré de la bécasse

environ 30% , c'est la proportion négative que représente l'espérance de vie sur les zones chassées face au zone protégées 

environ 30 % des bécasses sont des adultes

environ 30 % des bécasses se reproduisent hors de la Russie

les jeunes ont un taux de survie , 30% moins élevé que  les adultes, zone chassée ou réserve