ON MARCHE SUR LA TÊTE

 

 

Ce sujet a été déjà évoqué quelques fois, mais il est bon de rappeler de temps en temps la stupidité de certaines réglementations, en espérant faire réfléchir les décideurs. Il n'y a que les imbéciles qui ne changent pas d'avis,alors espérons …........

 

Beeper et bécasses

 

Le bip bip est exclusivement autorisé pour chasser la bécasse au chien d'arrêt . Il est vrai que chaque société de chasse et chaque fédération de chasseurs peuvent en interdire l'utilisation par un vote de leurs adhérents........

Dans le même temps il est formellement interdit de l'utiliser pour chasser les « cocottes de tir » faisans et autres perdreaux de basse cour, lâchés exclusivement pour être prélevés dans les meilleurs délais !!!

La bécasse est un des rares et magnifiques oiseaux gibiers sauvages, à prélever avec modération,afin d'en pérenniser sa chasse à la relève au chien d'arrêt.

Alors pourquoi autoriser des moyens électroniques sophistiqués qui en facilitent le repérage avec pour finalité d'en permettre le tir et la capture plus facilement?Alors que chasser les oiseaux artificiels reproductibles à souhait, on en interdit l'usage ! On marche sur la tête !

 

Oui je sais , certains partisans de cet engin se justifient en prétextant que leur fidèle compagnon en transe durant la phase d'arrêt, pourrait être victime d'un accident cardiaque, si le temps de cette posture n'est pas écourté.

Propos fallacieux s'il en est, car aucun de ces Nemrods tenant de tels propos, n'a pu me citer un seul cas d'un tel accident !!! Avant l'autorisation du beeper, nous n'avions pas constaté de notre côté, une hécatombe de chiens d'arrêts morts d'une crise cardiaque à l'arrêt d'une bécasse !... « Pipeau » comme dirait un de mes amis !!

 

Pourquoi ne pas avoir l'honnêteté de reconnaître tout simplement qu'avec la génération des chiens d'arrêt britanniques de grande quête,bloquant un oiseau quelquefois fort loin de leur conducteur,il est plus confortable pour le chasseur de pouvoir repérer la position de son chien à l'arrêt pour le rejoindre rapidement et surtout pour tirer quelques bécasses de plus.Il est regrettable que la «  recordite » en soit quelquefois le moteur.

 

Je chasse moi-même la bécasse avec passion, accompagnés de pointers de grande quête depuis 26 ans, lestés d'une simple campane,sans beeper....les 24 années antérieures, j'ai conduit des chiens continentaux sur bécasses comme la plupart d'entre nous.

C'est dire si je peux témoigner, sans forfanterie, qu'en pratiquant cette chasse difficile , l'attention du chasseur ne doit jamais se relâcher pour ne pas perdre le contact avec son chien !

C'est précisément cette recherche incertaine qui en fait le charme,parbleu,surtout sans bip bip,ce qui laisse une chance de s'en tirer à ce magnifique oiseau.

Privilégier la qualité plutôt que la quantité devrait être la motivation du chasseur bécassier moderne.

 

Réponse de certains utilisateurs sincères,qui ne nient pas l'efficacité meurtrière du beeper :

du moment qu'un PMA national de 30 oiseaux par saison et par chasseur est institué,lorsque ce dernier est atteint on arrête de chasser la bécasse.Voilà tout !

 

Ce à quoi je réponds volontiers :

-donc vous convenez qu'il n'est pas du tout certain que le PMA soit atteint sans bip bip , en ce cas sans l'aide d'un beeper quelques bécasses pourraient être préservées.On ne chasse plus pour se nourrir,que je sache !

D'autres prétendent qu'ils ne tuent pas plus de bécasses avec ou sans beeper !!!

Alors pourquoi embarrasser son chien avec un instrument qui ne sert à rien ??? Hum !

A moins que ceux-là arrivent jusqu'au chien en arrêt,soit ils tirent très mal ou soit ils claquent des mains ou tapent des pieds pour faire décoller la bécasse et magnanimes,gracient l'oiseau roux ben voyons !!! pipeau !

De plus un PMA n'est pas un quota à atteindre à tout prix,mais un prélèvement à ne pas dépasser,ce qui n'est pas du tout la même chose.  « là encore on Marche sur la tête .

 

Le PMA avait été institué pour limiter les abus,lorsque les bécassiers étaient peu nombreux et les bécasses plus abondantes qu'aujourd'hui.

Mais de nos jours le cheptel bécassier stable ou en diminution selon le constat de certains spécialistes n'a pas augmenté,en tous cas dans les mêmes proportions que le nombre de chasseurs pratiquant cette chasse... alors 30 bécasses par an par chasseur pour dix fois plus de chasseurs,est-ce bien raisonnable ? Je vous laisse réfléchir là dessus .

 

Une information néanmoins rassurante à propos du collier de repérage des chiens d'arrêt chassant la bécasse:on a appris de source sûre et officielle l'interdiction de la boussole GPS pour retrouver un chien en action de chasse.

En conséquence,la boussole GPS est formellement interdite durant la chasse à la bécasse.Et c'est très bien ainsi.On marche un peu moins sur la tête !

 

Cette interdiction va dans le sens de l'éthique prônée par le CNB qui est aujourd'hui «  chasser le plus possible tout en tuant le moins possible »

Je précise évidemment que ce ne sont pas les utilisateurs du beeper qui sont en cause directement dans mon propos,puisqu'ils sont en règle vis à vis de la réglementation.Mais c'est l'usage qui en est fait qui est souvent contestable .

C'est, vous l'avez compris,cette autorisation d'utiliser un beeper uniquement pour la chasse de la bécasse qui est une aberration incompréhensible qui a dû germer sans doute dans un esprit particulièrement torturé et surtout méconnaissant la chasse spécifique de cet oiseau migrateur,qui n'est pas reproductible comme le sont les cocottes de tir.

C'est ,à mon avis,partagé par de nombreux bécassiers,une absurdité, une erreur de jugement sans précédent qui pourrait rapidement coûter cher à Scolopax rusticola et par là-même à notre chasse de prédilection.

Le temps est venu de pratiquer une chasse raisonnée....afin, de prélever moins et ainsi rester crédibles face a nos détracteurs.

 

Robert Bonnefoi

 

Article paru dans «  la chasse dans les Alpes de Haute Provence » de la fédération des chasseurs du 04 .