Aujourd'hui l'étude des oiseaux migrateurs passe obligatoirement par la localisation en temps réel pour ensuite récolter les données , les analyser et dorénavant mieux comprendre leurs comportements durant la migration.

Chaque balise est caractérisée par un numéro d'identification qui est propre à son électronique de transmission . Les balises Argos émettent régulièrement de courts messages qui sont retransmis au sol par les satellites .

Une balise émet transmet périodiquement un message caractérisé par les paramètres suivant : Chaque balise transmet pendant 10 h , ensuite 48 h sont nécessaires au rechargement de la batterie . La fréquence d'émission 401,651 Mhz avec une tolérance de 30 Khz qui doit être stable , car le calcul de la localisation est basé sur la mesure de l'effet  " Doppler " . La prériode de répétition est l'intervalle de temps entre deux envois de message consécutifs. Elle varie de 90 secondes à 200 secondes selon l'utilisation de la balise émetteur . 

Paramètres pour chaque balise Argos 

  • Le numéro d'identification de la balise Argos

  • les données transmises par les balises émetteur Argos 

  • La durée de transmission de chaque message est inférieure à une seconde

  • Quand il passe en visibilité , le satellite NOAA * enregistre ces signaux et les renvoient vers une station et un centre de calcul .  * National Océanic and Atmosphéric Administration (agence Américaine )