ANOMALIES sur l' ESTIMATION du TABLEAU de CHASSE

de la BECASSE des BOIS en FRANCE

SAISON 2013/2014

 

La connaissance des prélèvements est le pilier de la gestion des espèces chassables.

Tous les chercheurs, scientifiques, spécialistes sont d'accord.

En France pour la Bécasse des bois, nous connaissons les estimations des prélèvements Oncfs pour trois saisons en trente ans. C'est les seules. L'arrêté ministériel de 2011 devait permettre de les connaître, grâce à l'exploitation des carnets de prélèvements retournés. Mais depuis dix ans nous attendons. Les fédérations des chasseurs restant très majoritairement incapables d'avoir un retour de plus de 80% !

C'est pourtant le pourcentage minimum nécessaire à une estimation fiable des prélèvements.

 

Tableau des données brutes (15) des estimations prélèvements.

Le résultat interpelle. Baisse de 44% en trente ans. Pourtant nous n'avons pas lu ou entendu beaucoup de commentaires sur le sujet, de la part du monde cynégétique.

 

Depuis dix ans (14), je travaille sur tous les indicateurs à notre disposition.

C'est clair. La connaissance fiable des prélèvements permet d'évaluer, pratiquement à elle seule, l'état de conservation du cheptel Européen Bécasse des bois. Tous les autres indicateurs servent à conforter le résultat.

 

Pour la saison 2013/2014, j'ai étudié en détail, l'ensemble des publications sur l'estimation des prélèvements.

ONCFS. Estimation du tableau de chasse de la Bécasse des Bois en France pour la saison 2013/2014, publié dans Faune Sauvage n° 315, 2ème trimestre 2017 (7) (pages 9 à 13).

Yves Ferrand, Kévin Le Rest, François Gossmann ( Oncfs, Direction de la recherche et de l'expertise, Unité Avifaune migratrice- Nantes).

Philippe Aubry,( Oncfs Direction de la recherche et de l'expertise, Cellule d'appui méthodologique- Auffargis).

 

La méthodologie employée, rompt avec celle utilisée pour les deux précédentes enquêtes publiées (1983/1984 et 1998/1999).(13)

En effet, pour estimer les prélèvements par la chasse dans les populations sauvages de gibiers, une approche possible consiste à effectuer un sondage auprès d'un échantillon de chasseurs. C'est le choix qui a été posé jusqu'à présent en France pour les enquêtes nationales sur les tableaux de chasse. Ces dernières n'ont jamais connu un taux de réponse élevé.

Cette cause de non réponse conduit à ce que les prélèvements déclarés,

soient en moyenne, supérieurs à ceux des chasseurs enquêtés qui ne répondent pas. Couplé à un faible taux de réponse, cela se traduit par une surestimation des tableaux de chasse qui peut atteindre 20%, voire même davantage.

(Ph Aubry – M Guillemain (Oncfs) communiqué de presse - 28 Mars 2019) (11).

 

Face au taux de réponse souvent modeste lors de ce type d'enquête, l'Oncfs a choisi pour la saison 2013/2014 d'utiliser une méthode en plusieurs phases, destinée à atténuer le biais dû à l'absence de réponse de la part de certaines personnes sondées. La méthode en question a fait l'objet d'une publication dans une revue scientifique internationale PLOS ONE*(12) .

 

Fédérations départementales des chasseurs.

Grâce à l'exploitation des carnets de prélèvements retournés, lorsque le pourcentage des retours atteind 80% et plus.

En effet, d' aprés Y. Ferrand réseau Bécasse Oncfs (6).

« L'expérience acquise lors de l'application de l'arrêté ministériel du 26 Mai 2005 instaurant un PMA Bécasse en Bretagne, nous permet de formuler l'hypothèse qu'un taux de retour supérieur ou égal à 80%, peut être considéré empiriquement, comme suffisant pour une extrapolation des résultats à l'échelle départementale ».

 

Dix départements répondent à ces critères, dont le Finistère (88%) et le Morbihan (80%).

 

Pour les départements dont le retour est insuffisant. La Fédération départementale de la Gironde(1) est une des rares à avoir cherché à connaître depuis 2011 le niveau et l'évolution de ses prélèvements. Grâce à une méthodologie composée d'une stratégie d'échantillonnage sur les carnets retournés qui serait parfaitement valable au plan statistique, avec pour atténuer le biais dû aux non retours, des sondages téléphoniques réalisés par les membres de cette fédération, auprés des non retournants.

Pour les Landes, par la Fédération Régionale des chasseurs d'Aquitaine (3), avec une méthodologie comparable, pour connaître l'estimation des prélèvements Bécasse de leurs cinq départements (dont les Landes) et ceux de la région Aquitaine pour la saison 2013/2014.

 

Les quatre départements étudiés sont incontournables pour la fréquentation et les prélèvements en France. Ils représentent environ 30% du total.

 

Tableau comparatif entre les estimations ONCFS, FDC et FRCA des tableaux de chasse de la Bécasse des Bois (Quatre départements et France) saison 2013/2014

 

 

 

 

 

 

 

 

*Sans tenir compte de ce qu'indiquait l'Oncfs en 2014 (6). « L' indice d'abondance nocturne (IAN) établi par le réseau Bécasse Oncfs/Fnc/Fdc et l'indice cynégétique d'abondance (ICA) calculé chaque année par le Club National des Bécassiers (Cnb) classent tous les deux la saison 2013/2014 au dessus de la moyenne des années 2000 ». 736.129 serait donc déjà surévalué par rapport au prélèvement moyen de la derniére décennie ! 

 

 

En admettant, comme cela a été dit mais non prouvé, que les prélèvements de quelques départements aient été moins surestimés par l'estimation Oncfs ; vu le poids des quatre étudiés, les prélèvements Bécasse des bois saison 2013/2014, sont cependant surestimés au minimum de 20% par l'enquête Oncfs.

 

Dans ce cas ils ne seraient plus de 736.129 mais de 600.000 au maximum.

 

Département du Finistère (5).

 

Ce département mérite que l'on s'y attarde.

C'est le premier département Français pour la fréquentation et les prélèvements.

Il est exemplaire pour le retour (88%) et l'exploitation des carnets de prélèvements.

Ses prélèvements, par l'exploitation de ses carnets retournés, sont de 40.483.

Si l'on fait une extrapolation brute de ce résultat, en considérant que les 12% de non retournants prélèvent autant que les retournants on obtient 46.000.

En réalité, les enquêtes faites dans plusieurs départements (Drome, Cher, Doubs, Aquitaine) auprés des non retournants, montrent qu'ils prélèvent beaucoup moins que les retournants.

 

J'ai étudié trois options.

Option A : les non retournants ne prélèvent en moyenne qu'un tiers des retournants.

Option B : - - - que la moitié -

Option C : - - - que les deux tiers -

J'ai retenu l'option B qui permet d'estimer le prélèvement du Finistère à 43.241. Très proche de la réalité. Pourcentage d'erreur 2%.

Les deux autres options permettent d' estimer la fourchette (42.322- 44.161 ).

 

Pour le Finistère, comment et pourquoi l'estimation Oncfs arrive à 61.843, alors que celle de la Fédération est à 43.241 ? 30.5% d'écart .

 

D'autres points interpellent dans le tableau ci dessus.

 

Pour les quatre départements, avec pourtant des méthodologies différentes, nous constatons que les écarts sont assez proches ( 30 à 36%), entre l'estimation de l'Oncfs et celles des Fédérations.

 

Les prélèvements estimés par les Fédérations sont tous dans le bas de l'intervalle de confiance de l'estimation ONCFS.

 

Région Aquitaine.

J'ai analysé les résultats Oncfs(7) publiés page 11 tableau 1. Estimation du tableau de chasse région par région de la Bécasse des bois au cours de la saison 2013/2014. Douze régions pour un total de 742.686 ( 558.667 – 926.707). J'ai particuliérement étudié la région Aquitaine.

 

Tableau comparatif entre les estimations Oncfs(7) et celles de la Fédération Régionale des chasseurs d'Aquitaine (3), pour les tableaux de chasse de la Bécasse des bois en région Aquitaine saison 2013/2014. Cinq départements :

Dordogne, Gironde, Landes, Lot et Garonne, Pyrénées Atlantiques.

 

 

Pour la région Aquitaine écart de (24%) entre les estimations prélèvements Oncfs et Frca. Comme pour les départements elles sont encore dans le bas de l'intervalle de confiance de l'estimation Oncfs. Cette similitude interroge.

 

Sachant que la fiabilité de la méthodologie d'exploitation des carnets retournés, quand ils atteignent plus de 80%, est difficilement contestable. Finistère, Morbihan (4) (10).

Qu' il ne nous appartient pas de douter de la fiabilité de la méthodologie statistique de l'Oncfs (8) (9) (12) ; comme de celles de la Fédération des chasseurs de la Gironde(1) et de la Fédération régionale des chasseurs d'Aquitaine (3).

Il est donc probable que les écarts constatés sur les prélèvements, proviennent des récoltes de données effectuées auprés des chasseurs.

 

Les résultats ne plaidant pas pour une bonne fiabilité de la récolte des données Oncfs ; les anomalies constatées méritent quelques explications.

 

J'insiste encore une fois. Pour une gestion efficace de l'espèce ; pour assurer la continuité de sa chasse avec des chiens ; l'intérêt de l'ensemble du monde cynégétique est de connaître l'estimation fiable des prélèvements de la Bécasse des bois chaque saison. Le retour et l'exploitation des carnets de prélèvements distribués par les Fédérations, lorsqu'ils atteignent au moins 80%, répondent à cette attente.

Aujourd'hui le retour national est d'environ 48%. Ce n'est pas surprenant.

Car les Fédérations qui depuis dix ans redonnent un carnet aux non retournants de la saison précédente : 1° Encouragent les contrevenants. 2° Ne respectent pas les termes de l'arrêté ministériel. 3° Donnent du grain à moudre aux opposants à la chasse.

Alors, ça change quand ?

 

 

 

Philippe Vignac. Chasseur Chercheur Bécasse des Bois. JUIN 2020

 

 

 

 

 

 

 

 

Bibliographie.

 

1° Fédération départementale des chasseurs de la Gironde (2011). Enquête prélèvements Bécasse des Bois en Gironde saison 2010/2011. François Mimiague.

 

2° Fédération régionale des chasseurs d'Aquitaine (Novembre 2012). Estimation des prélèvements Bécasse. Méthode et résultats pour les cinq départements d'Aquitaine. Saison 2011/2012. François Mimiague.

 

3° Fédération Régionale des chasseurs d'Aquitaine (Novembre 2014). Les prélèvements de Bécasse des Bois en région Aquitaine saison 2013/2014. Méthode et résultats. Ph Mourguiart, Valérie Cohou, Claire Dauga.

 

4° Fédération départementale des chasseurs du Morbihan (Je chasse en Morbihan n°42 Mars 2019). Evolution des prélèvements Bécasse des Bois dans le Morbihan saisons 2009/2010 à 2017/2018.

 

5° Fédération départementale des chasseurs du Finistère (Le Chasseur Finistèrien n° 132 Mars 2019). Prélèvements Bécasse des Bois saisons 2008/2009 à 2017/2018.

 

6° Faune Sauvage(2014) N° 305 (4 ème trimestre). Le prélèvement maximal autorisé de la Bécasse des Bois : Bilan de deux années d'application à l'échelle nationale. Yves Ferrand. Oncfs. Cnera avifaune migratrice Nantes.

 

7° Faune Sauvage (2017) N° 315. Estimation du tableau de chasse de la Bécasse des Bois en France pour la saison 2013/2014. Y Ferrand, K Le Rest, F Gossmann, Ph Aubry.

 

8° Faune Sauvage (2019) n°322 Janvier-Mars. L'enquête sur les tableaux de chasse à tir pour la saison 2013/2014 : Quelques éléments de compréhension concernant la mise en œuvre du dispositif d'échantillonnage. Philippe Aubry, Cellule d'appui méthodologique, Direction de la recherche et de l'expertise Oncfs.

 

9° Faune Sauvage (2019) N° 323. Quel système de production de statistiques de tableau de chasse pour la France ? Comparaison avec le reste de l'Europe. Ph Aubry, M Guillemain.

 

10° Oncfs. ( Décembre 2015). Application de l'arrêté ministériel du 31/05/2011 relatif au prélèvement maximum autorisé de la Bécasse des bois et du décret du 23 Avril 2010 relatif au prélèvement maximal autorisé prévu par l'article L.425-14 du code de l'environnement. Rapport pour la saison 2013/2014.

Rédacteur. Office national de la chasse et de la faune sauvage. Direction des études et de la recherche. CNERA Avifaune migratrice, en collaboration avec la Fédération nationale des chasseurs.

 

 

11°Oncfs (2019). Communiqué de presse 28 Mars 2019. Fiabilité des enquêtes sur les prélèvements cynégétiques. Philippe Aubry - Matthieu Guillemain. Direction de la recherche et de l'expertise Oncfs.

 

12°Plos One. Publication Oncfs (2019). Article : «  Attenuating the noresponse bias in hunting bag surveys. The multiphase sampling stategy ».

 

13°Faune Sauvage (2016) n°310 supplément 1er trimestre. Page 3. Philippe Aubry Oncfs, Direction de la recherche et de l'expertise.

 

14°Site : lachassedelabecassedesbois.com Bécasse des bois. Evolution des prélèvements France et Europe. Statut de conservation du cheptel Européen. La réalité. Philippe Vignac Septembre 2019.

 

15°Site : lachassedelabecassedesbois.com Les données des prélèvements corrigées donnent le même résultat. 43% de baisse en trente ans.

(1983/84 : 1.057.000 – 1998/99 : 935.000 – 2013/14 : 600.000).