45 ans de suivis ! 

L'étude  personnelle de Philippe Vignac.

45 ANS DE SUIVIS SUR L'ABONDANCE DES BECASSES DES BOIS

SCOLOPAX RUSTICOLA

 

 

Cette étude est le résultat des journées d'une chasse que je connais bien, pratiquée en dilettante. Je ne suis pas un scientifique et le revendique ; par contre le protocole que j'ai utilisé pour mesurer les effectifs Bécasses sur mes secteurs de chasse, répond aux exigences d'un protocole scientifique.

 

 

Suivis réalisés dans les mêmes conditions d'une année à l'autre (protocole stable), sur une longue période, 1970 à 2015 (45 saisons) . Voir Tableau.

 

Secteurs : Les mêmes.

Période : 20 Octobre – 31 Janvier.

Sorties* : Entre 45 et 50 par saison, bien réparties sur la période ; Octobre 4/6 – Novembre 14/16 – Décembre 14/16 – Janvier 13/15. Durée des sorties 3 à 5 heures.

*De 1970 à 2000 25 à 30 sorties par saison bien réparties elles aussi.

études réalisées sur :

3031 Levées différentes - 6020 Heures de chasse - 1589 Sorties - 18800 kilomètres

Comptage des Bécasses**.

Ne sont comptées que les Bécasses jugées Différentes et Nouvelles ; indice de confiance + -3 %. Les Bécasses jugées Cantonnées*** levées lors des autres sorties sont comptées à part.

Elles ne sont pas systématiquement recherchées, mais représentent quand même 650 oiseaux, 18% du total levées (3.681), avec une amplitude de 13 à 30% suivant les saisons.

 

Nota : Ces observations sur 45 ans ont été réalisées avec toujours de bonnes jambes, de vrais chiens Bécassiers avec seulement leur collier et leur cloche NAY n°0 autour du cou, y compris les jeunes en cours d'éducation, sur des secteurs principaux de fréquentation, en notant toutes les heures de chaque sortie même sans oiseaux.

 

Le tableau parle de lui même. De 1970 à 2005 la tendance à la baisse est régulière mais pas trop importante ; à partir de 2006 les choses se compliquent sérieusement.

 

Une heure trente pour lever une BLD* de 1970 à 1975 . Trois heures trente aujourd'hui ! Pour le confirmer, les chasseurs de Bécasses qui depuis longtemps observent, comptent et notent avec rigueur font le même constat.

 

** Les comptages actuels des Bécasses levées et des heures de chasse qui servent à établir la valeur des Indices Cynégétiques d'Abondance (ICA) chaque saison, ne suivent malheureusement plus un protocole assez rigoureux. Beaucoup trop de chasseurs comptent tout comme Bécasses différentes ; les levées et relevées, les cantonnées systématiquement recherchées et levées plusieurs fois dans la saison, sans parler de ceux qui ne déclarent pas les heures des sorties ou ils n'ont rien vu.

Si l'on y ajoute le fait, que de plus en plus de chasseurs ne sortent que lorsqu'il y a des Bécasses, le plus souvent sur renseignements y compris météorologiques, pas étonnant que les valeurs des ICA soient devenues au fil des saisons si optimistes ... donc peu fiables pour pouvoir en tirer certaines conclusions, en particulier l'état dans lequel se trouve l'effectif reproducteur Européen.

 

*** Cantonnées. Méthode Daniel Raffejeaud que j'ai un peu amélioré.

 

* BLD. Bécasses Levées Différentes.

 

Toutes les données utilisées sont personnelles.

Décembre 2017                                                                                                          Philippe Vignac