La bécasse des bois représente des intérêts financiers conséquents et c'est peut-être le plus important en terme de responsabilité sur l'avenir de Scolopax Rusticola .

D'après l'étude du CEMAGREF , la chasse représente en valeur économique 1.7 Milliard d'euros en 2008 , 1650 salariés à l'ONCFS , environ 1000 salariés dans les fédérations de chasse départementales, 80.000 sociétés de chasse .

L'ONCFS qui gère la bécasse sur le plan scientifique est financé par les chasseurs à hauteur de 76 Millions d'euros par an, ce qui représente environ 75% du budget total , il est important de le signaler pour comprendre l'influence que peur exercer la fédération nationale de la chasse sur le plan politique au sein de l'ONCFS .

De nombreux domaines dans lesquels la bécasse des bois représente un intérêt économique et pour la plupart des cas , un intérêt vital . Voici un exemple d'activités qui dépend de la bécasse ; les fusils spéciaux , les munitions spéciales bécasse, les équipements du chasseur pour cette activité , les éleveurs de chiens , les locataires de territoires de chasses, les agences de voyages spécialisés, les fabricants d'objets divers et variés à l'emblème de la bécasse, les artistes photographes, peintres et sculpteurs, l'audiovisuel , les associations de chasses, les médias , les scientifiques et bien sur les institutions etc............ cette liste n'est pas exhaustive . 

Vous en conviendrez , beaucoup de monde  dépend et en vit de cette chasse , les ramifications sont nombreuses , et donc des intérêts communs . Pérenniser la chasse de la bécasse des bois , c'est aussi maintenir tout ce monde en activité .

Il n'est n'est pas certain que ces personnes ont conscience qu'elles sont en train de scier la branche sur laquelle elle sont assises . Beaucoup d'entre elles,  n'ont pas d'impact direct sur le prélèvement, en revanche leur avenir en dépend .