Analyses de l'exploitation des balises Argos .

Après avoir étudier le principe de fonctionnement de la balise Argos , nous allons apporter les réponses et les confirmations sur le comportement de la bécasse des bois .

Depuis plusieurs années maintenant dans le monde , la balise Argos est utilisé pour l'étude des oiseaux migrateurs dont fait partie la bécasse des bois .

Les Espagnols en 2006  et les Russes ont été les précurseurs pour étudier la bécasse à l'aide de la balise Argos , les Italiens et les Anglais aussi étudient la bécasse depuis un certain temps .

En 2015 les Français décident également de franchir le pas , le CNB* avec l'aide de L'Oncfs équipent 12 bécasses la première année et 12 l'année suivante . * club national des bécassiers 

L'étude de Philippe Vignac apporte des réponses primordiales sur le comportement de notre oiseau équipé .

109 Bécasses Européennes composent cette étude 

98% sont fidèles à leurs sites d'hivernage 

 97% sont fidèles à leurs sites de reproduction

 75 % des Bécasses  naissent en Russie 

L'étude de Philippe Vignac s'est concentrée sur les bécasses Espagnols, Italiennes , Anglaises et Françaises , au total 104 bécasses font l'objet de cette étude . Cette étude apporte des chiffres qui confirment que 98% des bécasses sont fidèles à leurs sites d'hivernage. 97% d'entre elles sont fidèles à leur sites de reproductions . Au moins 75% des bécasses ont leurs sites de reproduction en Russie . Ces chiffres vont êtres utiles pour analyser la situation dans notre pays et en particulier le comportement des bécasses face au changement climatique .

Par conséquent nous sommes en droit de nous poser cette question , étant donné que les bécasses sont très peu sensibles au changement climatique . Comment expliquer la baisse importante de l'effectif dans notre pays ? Ou sont-elles ?

L'effectif est-il en baisse ? Malheureusement , nous avons la réponse , au regard des chiffres , les bécasses étant très peu sensibles au changement climatique , dès lors , il est évident que le cheptel bécasse diminue dans nos contrées dans des proportions et à un rythme inquiétant !