Les institutions face au constat 

Lors d'une réunion Oncfs en octobre 2016 ,  à la fédération de la gironde , interrogé par un de ses membres sur cette baisse , Kevin Le Rest du réseau Bécasse Oncfs à tenté d'expliqué la chute des prélèvements par une différence entre la méthodologie appliqué pour 2013/2014 , par rapport à celle utilisée en 1998/1999 . 

Si certains ont pu se satisfaire de cette explication , d'autres dont je fais partie n'ont pas été convaincu .

Devant l'importance de la baisse , qui peut mettre en danger l'avenir de la chasse à la bécasse avec des chiens.J'ai décidé de faire une étude complète sur le sujet . Afin de ne pas dépasser mon seuil de compétence , je me suis entouré de l'avis d'un docteur en Mathématiques appliquées et d'un ingénieur statisticien . Je n'ai utilisé que les chiffres publiés par l'Oncfs et le Cnb , en prenant soin de contacter François  Gossmann et Kévin Le Rest pour leur demander des précisions sur l'enquête 2013/2014 , tout en les informant que j'allais réaliser une étude et que je leur enverrai mon analyse . 

Si c'est la méthodologie de 2013/2014 , qui est en cause pour les bécasses , elle doit donner les mêmes résultats pour les autres espèces chassées .J'en ai retenu trois , sur lesquelles le monde cynégétique Français est d'accord pour en juger  l'état actuel .

Estimation du tableau national 

source ONCFS

1998/1999

2013/2014

ECARTS et conclusions

Pigeon - Ramier

            5.168.980                           4.926.324                -5% :  Stabilité des effectifs

Sanglier

                343.628                                     723.896               + 110 % : Forte hausse des effectifs        

Turdidés

4 espèces de grives 

         4.537.960                              2.291.574                  - 50% : Forte Baisse des effectifs

Bécasses des bois 

             1.168.000                                  736.129                                      

- 37 %

Nous , nous sommes contraints , avec - 37 % d'indiquer , forte Baisse des effectifs !

Méthodologie de l'Oncfs ,  - 37% comme stable !