On peut toujours faire autrement !

 

 

 

    D'après mes observations il apparaît (sauf exception qui confirme la règle), que la forte vague de froid avec gel prolongé enregistrée sur l'Europe lors de la saison 2016/2017, a poussé la quasi totalité de l'effectif Migrateur Européen de la Bécasse des Bois à quitter plus ou moins tôt, d'abord les pays de reproduction, ensuite les pays de transit pour rejoindre les pays d'hivernage.

 

    Tout au long de la saison nous avons constaté à l'échelle des pays, des régions, des départements, des secteurs de chasse, le phénomène des paquets( Beaucoup de Bécasses sur de petits territoires et presque rien sur des kilomètres). Cette saison ce phénomène qui n'est pas nouveau a été amplifié par la sécheresse avec des biotopes peu réceptifs, pauvres en proies d'Octobre à Janvier.

 

    Ce phénomène qui dynamise Ica et Ian est en trompe l’œil, car si nous comparons 2016/2017 avec les vagues de froid et gel prolongé de la dernière décennie sur Janvier (2008/2009- 2009/2010), nous constatons un manque significatif de Bécasses des Bois en France.

 

     Bien sur l'Ica du Cnb a atteint sa valeur record (1.76), mais il n'a été que fort peu boosté par la vague de froid (Ica automnal 1.62) ; alors qu'encore une fois la chasse n'a pas fermé sur les zones refuges du littoral Manche Atlantique Méditerranée, mais aussi (ils ne sont pas meilleurs) sur le littoral Italien et Grec, soit partout ou il y avait des oiseaux !

 

   

 

 

                                                 Ces observations peuvent vouloir dire au moins deux choses :

 

 

Aux vues des valeurs des Age/Ratio chasse (64.5) et baguage (55.8),la reproduction   n'aurait été que passable alors que nous la jugions aux vues des conditions météorologiques plutôt assez bonne ; d’où un manque de jeunes.

 

A mon avis le manque d'oiseaux provient aussi, d'une tendance à la baisse de l'effectif reproducteur Européen ; tendance que je ne cesse de constater et de dénoncer depuis une dizaine d'années, grâce aux résultats de mes recherches et observations. Baisse confirmée par la chute de l'estimation des prélèvements en France sur les trente dernières années, qui est quand même un signal  n'incitant pas à l'optimisme.

 

    On peut toujours faire autrement qu'écouter et croire depuis plus de 10 ans, que la Bécasse des Bois est en bonne santé avec des effectifs stables ; surtout lorsque sa situation  devient préoccupante.

 

 

 

 

 

 

                                                                                          Septembre 2017                                         Philippe Vignac                                           

Sources :

 

  Club National des Bécassiers ( CNB). Indice Cynégétique d'Abondance

( ICA) et AGE/RATIO Chasse.

 

  Office National de la Chasse et de la Faune Sauvage (ONCFS) .

  AGE/RATIO Baguage .