Qualité de la Reproduction 2017

 

    Protocole retenu depuis 2012

 

1°. Observations des conditions météorologiques d'Avril à Août.

   Cette année sur 11 pays et 41 régions, soit tous les sites ou les Bécargos*(100) sont allées se reproduire en 6 ans (voir tableau).

2°. Observation du comportement des Bécargos pendant la reproduction (cette année grâce aux émissions des neuf Anglaises).

 

    Migration Prénuptiale

 

    Départs précoces et importants fin Février début Mars, mais arrêt prolongé de la plupart des migratrices avant l'arrivée sur SR*, en raison de conditions difficiles (gel et neige sur SR).

Néanmoins tendance à des arrivées en moyenne avec 8 à 10 jours d'avance par rapport aux dernières années. C'est un indicateur positif pour la reproduction.

 

    Mai-Juin

 

    Ces deux mois représentent la période critique pour la nidification et l'éclosion.

Elle s'est déroulée sous des températures fraîches, un ensoleillement moyen, mais une bonne humidité et peu de vent. C'est particulièrement vrai pour la région d'Arkhangelsk et la République des Komis (lieux de reproduction importants). Ces conditions peuvent avoir impacté la survie des jeunes.

Ces observations valent aussi pour les pays Scandinaves et Baltes, mais pour eux depuis plusieurs années c'est presque la normalité.

Grâce au comportement des Bécargos Anglaises observé grâce à leurs émissions(15 en moyenne sur la période), il semble que la nidification et l'éclosion aient conservé en moyenne 8 à 10 jours d'avance.

 

 

 

 

    Juillet - Août

 

    Ces deux mois représentent la période secondaire.

Vu le comportement des mâles il semble que la croule se soit terminée tout début Juillet.

Le niveau d'humidité des sols est resté favorable avec cependant des températures un peu fraîches, un ensoleillement moyen, mais peu de vent. Ces conditions ont certainement permis une bonne présence des proies, très favorables pour l'élevage des jeunes, la mue et les réserves pour la migration automnale.

 

    Conclusion

 

 En l'absence de phénomènes dangereux pour les Bécasses, sécheresse

(le plus dangereux) inondations, orages violents, tempêtes ; si ce n'est un peu trop de fraîcheur, un manque de soleil et de l'hétérogénéité sur la Russie, la Reproduction 2017  a bénéficié de conditions plutôt correctes, avec beaucoup de proies à disposition (primordial).

Le comportement des Bécargos Anglaises semble le confirmer avec des oiseaux stables ne bougeant pas de leur site de reproduction.

Un peu meilleure qu'en 2016 la qualité de la reproduction s'annonce comme Passable voire Assez Bonne.

Nous verrons comment les Bécasses des bois ont réagi, lors de la lecture des Age/Ratio chasse et baguage à la fin de la saison de 2017/2018.

 

  • Bécargos : Bécasse équipées de balises Argos.

  • SR : Sites de Reproduction.

 

 

 

 

 

 

 

 

  Mes Pronostics pour la saison 2017/2018

 

   Depuis 4 ans pour le plaisir je teste les observations que j'ai  réalisé durant la reproduction en faisant des pronostics. Jusque là ce n'est pas trop mal.

    Ils tiennent compte de quatre paramètres.

1° L'évolution du nombre de reproducteurs Européen.

2° La qualité de la reproduction constatée par l'analyse des conditions climatiques sur tous les SR, plus le comportement des Bécargos Anglaises pendant la période de reproduction.

3° Des conditions météorologiques normales pendant la migration   automnale et l'hivernage ; c'est à dire sans phénomènes excessifs  (vague de froid avec gel prolongé comme en 2017,douceur anormale).

4° La qualité présumée des biotopes Français pour le cantonnement et l'hivernage ;

 

  

 

 

 

 

 

Compte tenu de la sécheresse qui sévit particulièrement au Sud de la Loire, plus la forte pression de chasse depuis des années, les départements concernés devraient avoir une fréquentation médiocre à mauvaise. Seuls des vents bien orientés pourront l'améliorer un peu.

Je précise que l'effectif Reproducteur Européen est sur une tendance à la baisse (résultats de mes recherches). Ce ne sont pas les valeurs de l'Indice Cynégétique d'Abondance à la chasse du Club National des Bécassiers,(qui reste la référence), ni celles de L'indice d'Abondance Nocturne au baguage de L'ONCFS qui me feront changer d'avis. Pas assez fiables à cause de protocoles manquant de rigueur.

 

                                                                                                             Philippe Vignac  

                                        septembre 2017                                       

Pour la France

    ICA national CNB :       1.59-1.61

    AGE/RATIO chasse :     64-66

    AGE/RATIO baguage :   56-58

    SEXE/RATIO :               38.5